Le cycle de Schumpeter.

Le cycle de Schumpeter.

Mai 2014, 

téléchargement du document : 



L’Europe à la croisée des chemins

 

Il existe 2 phases bien distinctes dans l’histoire moderne de l’Europe : celle de la CEE, bien connue de nos parents et celle de UE, la notre. Il est temps de passer à une 3e phase,  celle de nos enfants, que nous appellerons « DUE » pour « Durabilité de l’Union Européenne ».

 

CEE, Communauté Economique Européenne, je t’aime …

Après la fin de la 2e guerre mondiale, l’Europe est née avec une belle idée : construire la paix en élaborant un marché commun. Cette Europe là commence en 1950. D’abord avec l’acier et le charbon, puis rapidement avec l’agriculture et progressivement avec l’ensemble des thématiques concernant la société : la monnaie, l’environnement, le climat, l’énergie, l’économie …

 

C'est en 1957 que le traité de Rome institue la Communauté Economique Européenne (CEE), aussi appelée «marché commun». Le Parlement européen voit ses membres élus au suffrage direct pour la première fois en 1979 et accroît son influence sur les affaires européennes.

 

Un regard rapide sur l’histoire montre une 1ere Europe qui s’enrichit et s’élargit. En 30 ans, le marché commun et la mise en place de la politique agricole commune atteignent leurs objectifs : sécurité alimentaire, développement économique et social, paix, élargissement et développement de la démocratie.

 

C’est l’Europe que l’on aime, celle de la paix, celle des projets, celle du progrès… Mais les choses vont se gâter.

 

De la CEE à l’UE, Union Européenne …

L’évolution du projet européen se réalise dans les années 80. Désormais, un régime parlementaire côtoie  le Conseil Européen composé des 28 chefs d’Etats ou de Gouvernements http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en . A l’Europe, le montage démocratique est construit sur 3 étages : le parlement élu, la commission qui regroupe les commissaires européens et les différentes DG (Direction Générale) et le Conseil Européen. Le Conseil Européen dispose d’un Président  chargé de diriger ses travaux, d'en assurer la préparation et la continuité avec l'aide du Président de la Commission. Il doit faciliter le consensus lors des rencontres des chefs d’Etats et de Gouvernements et faire un rapport au Parlement européen après chacune d'elle.

 

Avec le Conseil Européen, le Conseil des ministres de l’union européenne prépare les réunions du Conseil européen et adopte, avec le Parlement européen, les textes juridiques qui traduiront en actions les orientations fixées par les chefs d’Etats et de Gouvernement.

 

Et c’est avec ce type de fonctionnement que depuis les années 80, l’Europe dysfonctionne.

 

Union Européenne, je ne t’aime pas …

 

L’analyse du fonctionnement de l’Union européenne laisse un tout petit peu perplexe. Si les montages politiques réalisés permettent d’afficher un consensus et des objectifs communs, les intérêts particuliers des différents Etats membres ne s’effacent pas devant le consensus.

 



 

 

&lyens qu’ils sont les seuls responsables de la zizanie ambiante.

 

En effet, chaque Etat membre dispose de toute sa liberté pour transcrire dans ses lois et règlements internes les objectifs et les recommandations des différentes directives. Il s’en suit que chaque Etat membre aura une application des directives qui lui devient spécifique. A ce petit jeu institutionnel, chaque Etat cherchera à établir un avantage comparatif sur son voisin afin de gagner en influence, en commerce ou afin d’ériger des barrières à la libre circulation des marchandises et des personnes. Les normes environnementales sont un véritable jeu de massacre initié par les Etats.


Le résultat de ce travail de transcription des directives dans les droits spécifiques des pays est simple : chaque Etat membre dispose désormais de Directives européennes communes mais applicables au travers de règlements et de lois toutes spécifiques et nationales, créant autant de disfonctionnement, de distorsions de concurrence et de normes spécifiques que l’Union Européenne en arrive au bord de l’explosion. L’Europe est une tour de Babel des normes et des règlements !

 

 


Le cycle de Schumpeter. - LVH, Pour une agriculture autonome et rentable


 

 

 

 

Ainsi, pour le simple projet de l’agriculture commune, alors que l’ensemble des acteurs devrait disposer d’un cadre unifié de travail, de lois et de règles, chaque acteur dispose de règles spécifiques qui sont autant d’obstacles à la construction de l’Union européenne … Le rôle des Etats laisse songeur… Quels objectifs recherchent-ils vraiment ?

 

Pour la Durabilité de l’Union Européenne : DUE…

Le projet de l’Union Européenne est sans précédent dans le Monde. En pariant sur la paix, en établissant un lieu où s’élaborent et se votent les projets, l’Europe dispose d’outils remarquables lui permettant d’évoluer en paix depuis 70 ans. Pour combien de temps ?

 

Seulement, l’action délibéré des Etats membres de transcrire les directives communes dans des lois et règlements spécifiques finit par détruire le montage européen. Un avertissement est donné dans les urnes. Les élections européennes de mai 2014 ont conduit 150 députés europhobes au Parlement européen. Au rythme de la zizanie installée par les Etats membres, combien d’europhobes en plus dans 5 ans ?

 

Il est temps de réagir. Il est temps de créer une Europe qui fonctionne de manière homogène et durable. Après les 30 premières années de sa naissance, la CEE a laissé place à l’UE adolescente. Pour l’Europe, il est temps de devenir adulte. Les institutions de l’Europe pourraient prendre l’initiative pour les 30 prochaines années : doter l’union des règles et de lois communes !

 

C’est à cette seule condition que la construction d’une véritable unité européenne se réalisera.

A la vu du résultat déplorable obtenu par l’application des différentes directives par les Etats, il sera plus simple que les directives soient transcrites dans les mêmes règlements unifiés sur toute l’Europe.

 

Nous, acteurs économiques, acteurs sociaux, paysans, entrepreneurs, nous nous prenons à rêver :

Des règles sociales unifiées pour l’ensemble de l’Union,

Pas de dumping fiscal ni social,

Une véritable monnaie unique pour tous,

La mise à niveau structurelle, économique et sociale des nouveaux Etats membres,

Une seule directive cadre avec des règlements identiques pour tous les pays,

Un salaire minimum identique dans tous les pays,

Des règles sanitaires identiques,

Une véritable politique énergétique européenne,

Une armée,

Il en va ainsi pour toutes les choses qui régissent le fonctionnement de la société.

Le travail est immense. Les 3 étages de l’Europe sont légitimes pour construire l’avenir.

Nous, dans les Etats membres, nous demandons à ce que nos représentants construisent l’union, véritablement. L’adolescence, l’âge bête, doit permettre à l’Europe de grandir. Elle doit apprendre de son histoire.

 

Pour la création des emplois, pour de véritables politiques agricoles, industrielles, énergétiques et environnementales capables de résoudre les problèmes d’aujourd’hui, seule la levé des différentes distorsions à la concurrence établis par la transcription nationale des directives aidera à s’en sortir.

 

Pour la Durabilité de l’Union Européenne, une seule chose à faire : réaliser l’union des lois et des règles issus des directives. Une telle Eu